Accueil > Facebook, Medias Sociaux > Beter’z : un cas d’école ?

Beter’z : un cas d’école ?


Un nouveau site d’entraînement aux paris sportifs a tout misé sur Facebook pour se faire connaître. Beter’z a créé une opération intitulée : « Je parie que vous allez m’aider ». Chaque Internaute était invité à remplacer la photo de son profil par le logo et l’URL du site pour une durée de 24 heures. Les ingrédients ce marketing viral : une idée simple et une action gratuite. 

L’engouement fut immédiat.  

Au départ, 200 invitations à rejoindre l’événement ont été envoyées. 24h après, 250 personnes acceptent de participer et 2500 invitations sont relayées. Avant le lancement de l’opération 370 personnes acceptent et 3500 invitations sont en attente. » Chacun nouveau remplacement de photo par le logo provoquait la surprise au sein du réseau de la personne ayant rejoint l’opération. Il devenait don in  de rentrer dans la danse ou de faire en sorte que l’opération réussisse pour pouvoir dire qu’on en était. 

Les chiffres deviennent rapidement vertigineux. Avec l’apparition du logo sur 600 profils, la marque a été exposée à 30.000 membres (un membre a environ 50 contacts en moyenne). Il faut également ajouter les visualisations du logo via les différentes applications et fonctionnalités de Facebook. On peut tabler sur une multiplication de 2.5 pour obtenir une estimation du nombre total d’affichages soit 75.000 utilisateurs Facebook touchés. 

« Cette visibilité sur Facebook a permis à Beter’z d’augmenter son trafic de 40% et d’obtenir des visites de plus de 100 pays. Les visites ont été qualitatives puisque le rythme des inscrits a augmenté de 50%. » 

Selon les promoteurs de la campagne deux éléments ont été essentiels : 

La première phase a été le choix du vecteur de diffusion (un événement Facebook), la construction du message, et la diffusion à large échelle d’invitations. 2.La deuxième étape a été la mobilisation parmi nos contacts de leaders d’opinion, auxquels nous avons expressément demandé de jouer aux « soldats » et de pousser au maximum l’opération.  

La deuxième étape a été la mobilisation parmi nos contacts de leaders d’opinion, auxquels nous avons expressément demandé de jouer aux « soldats » et de pousser au maximum l’opération
 

 

Publicités
Catégories :Facebook, Medias Sociaux
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :