Accueil > Politique, Twitter > Twitter n’est pas qu’un outil marketing

Twitter n’est pas qu’un outil marketing


Il ya quelques mois, dans le Nouvel Obs, Frédéric Lefebvre déclarait « les mini-messages de Twitter, c’est pour faire chic mais c’est pas là que ça se passe ». Finalement, il a décidé de faire comme tout le monde et comme beaucoup d’élus, d’investir l’outil de micro-blogging. Son arrivée a été l’occasion pour de nombreux internautes de lancer la première cyber-guerilla qui aboutit à la fermeture de son compte et à une perte – supplémentaire ? – de crédibilité de l’intéressé dans les médias…

Retour sur 48 heures de buzz

Le compte se retrouve dans des centaines de listes qui lui sont uniquement dédiées. Toutes portent des noms plus qu’évocateurs : « mec-sans-scrupules », « anus-de-porc », « faux-culs- au-cheveux-gras », etc. La machine s’emballe alors. Pour l’intéressé, sur LCI : « Ce qui est assez formidable, c’est que sur Facebook, ce sont vos amis qui font vos succès, sur Twitter, ce sont tant vos amis que vos ennemis ou adversaires… , je veux leur dire merci à tous parce que chacun sait maintenant que je suis sur Twitter et que je vais pouvoir y revenir très vite ». Il n’a pas compris que Twitter se fermait à lui.
En effet, le compte a été fermé automatiquement pour « activités étranges », en l’occurrence un nombre très rapide de followers (plus de 800 en quelques heures). Pour d’autres, il y aurait eu un véritable complot : les « opposants » à ce compte l’ont massivement déclaré comme étant un compte Spam forçant les administrateurs de la plateforme à le suspendre. Cette démarche s’inscrit, peut-être dans la même veine potache que le Lefebvrotron. Le pire est qu’au début, beaucoup ont cru qu’il s’agissait d’un usurpateur compte tenu de la tonalité du premier message et de la charte graphique.
Quoiqu’il en soit, un certain @MrBoo a déclaré, avant que tout ne commence, «  Ce serait vraiment pas gentil que tout le monde déclare @FLefebvre_UMP comme spam à Twitter…  ». Cette simple phrase a connu plus d’une centaine de retweets, touchant ainsi plusieurs milliers d’internautes en quelques heures.
Dans le même temps, et de façon plus classique, chacun y va de son avis sur le nouveau venu. « Le philosophe JC Van Damme n’étant pas encore sur Twitter, on se contentera pour le moment de @FLefebvre_UMP », ironise @faskil. « Moi je trouve qu’en venant sur Twitter, @FLefebvre_ump a un côté kamikaze qui ne manque pas de panache… », comente @xternisien, journaliste au Monde. « Vous êtes de loin le plus drôle, le plus formidable et le plus imaginatif. Le tout-à-l’égoût se réjouit de vous parler », ajoute @alphoenix, faisant référence à la célèbre citation de Denis Olivennes (« Internet est le tout à l’égout de la démocratie »).

Quelques leçons à tirer

Le premier enseignement, peut-être le plus paradoxal, c’est que les internautes dominent le Web : c’est leur écosystème avec ses règles et ses usages. Il ne s’agit pas d’un outil à la mode mais d’un environnement complexe où chacun est l’égal de l’autre indépendamment de sa « vraie vie ». Avant toute chose, ce qui compte c’est d’être accepté … en évitant de tirer à boulets rouges sur Internet, par exemple (en décembre 2008, il avait qualifié le Web de refuge de psychopathes, violeurs, racistes et voleurs).

Second point, inutile de faire croire à un problème technique pour justifier un échec. Là encore les Internautes ne sont pas dupes et ce genre d’argument passera soit pour un mensonge, soit pour l’incompétence d’une personne utilisant des outils qu’elle ne maitrise pas. Et certains de citer les comptes d’Al Gore (1 million de followers en l’espace de quelques semaines) ou Britney Spears (3,8 millions d’abonnés). Comme le déclare ZeScoop, « on lui pardonnera cette méconnaissance des règles de Twitter, après tout, il n’a pu tester le site que pendant 24 heures. »

Dernier point, le Web 2.0 est là pour échanger sur des vrais sujets. La provocation ou les « incidents techniques » brouillent le message de l’élu qui ne doit en aucun se battre à propos des outils, n’en déplaise à ses collègues…

Publicités
Catégories :Politique, Twitter
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. 2010/03/05 à 18:14

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :