Accueil > Communication, Politique > Après Estrosi, Chevenement lance son appli iPhone

Après Estrosi, Chevenement lance son appli iPhone


Photo CNET France

Après Christian Estrosi, c’est au tour de Jean-Pierre Chevenement de lancer une application à destination des utilisateurs d’iPhone. Là encore, rien de bien nouveau, rien de spécifique à l’iPhone. Un « simple » condensé de ses informations centralisées sur une celle est même interface.

En voulant surfer sur la mode de l’iPhone, les élus risquent d’aller trop loin. Tout d’abord cette application se destine à une certaine élite possédant un appareil « bling-bling » (même si les promotions de fin d’année le démocratisent à toute vitesse). De plus, cet outil n’apporte pas de contenu supplémentaire : il s’agit d’une simple reprise de l’existant.

La réaction  des internautes à l’application de Christian Estrosi fut immédiate : « on touche le fond », c’est « la blague du jour », etc. Pour d’autres, le buzz médiatique provoqué par cette annonce est l’occasion de ressortir les vieux dossiers comme cette parodie de la « Folie des Grandeurs » sur YouTube.  En effet, il est mal venu d’utiliser ses capacités financières pour s’imposer sur la Toile. Celle-ci doit rester un lieu d’échange où la popularité n’est pas liée à des coûts de développement mais à des échanges interactifs.

On se souvient de la polémique liée au nouveau visuel de Désirs d’avenirs, un fiasco à 41 000 €. Puis ce fut Valérie Pecresse d’être épinglée pour avoir fait développer son site des régionales en… Ukraine pour un budget de 5 000 €.

Pourquoi un tel acharnement ? Parce que les Internautes sont prompts à dénoncer l’instrumentalisation à des fins marketing et non plus de dialogue. D’ailleurs, pour en revenir à Christian Estrosi, le verdict est sans appel « aux vues de ses comptes Twitter (vide) et Facebook (simple relai de son site)… ». Utiliser le Web 2.0, c’est accepter rapport désintermédié entre représentants et représentés (l’internaute peut parler désormais sans intermédiaire à l’homme politique via les forums, chats et blogs).

Il ne s’agit plus d’un communication descendante, voir, bien pire, de nouveaux outils développés à des fin de propagande…

Publicités
Catégories :Communication, Politique
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. 2010/03/05 à 12:46

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :